différence entre un cardinal prêtre et un cardinal diacre ?

Quelle est la différence entre un cardinal prêtre et un cardinal diacre ?

Une explication par The Pilar[1] (Le pilier)

4 mai 2021

Mitres 1

 

Lors d'un consistoire du Collège des cardinaux hier, le pape François a approuvé sept nouveaux hommes et femmes qui seront déclarés saints dans les semaines à venir.

Lors de la même réunion, huit cardinaux ont officiellement reçu un changement de rang au sein des trois niveaux d'ancienneté du collège.

Depuis lundi, les cardinaux Angelo Amato, Walter Brandmüller, Raymond Burke, Kurt Koch, Francesco Monterisi, Mauro Piacenza, Gianfranco Ravasi et Robert Sarah sont passés du rang de cardinal diacre à celui de cardinal prêtre.

Attendez ! Il y a des rangs de cardinaux ? Qu'est-ce que cela signifie ?

Le Pilier vous explique

La fonction la plus connue et la plus importante du Collège des Cardinaux est d'élire le prochain évêque de Rome après la mort du pape.

Le droit canonique explique que le collège existe également pour "assister le Pontife romain, soit collégialement lorsqu'ils sont convoqués pour traiter de questions d'importance majeure, soit individuellement lorsqu'ils l’aident au travers les différentes charges qu'ils exercent, notamment dans le soin quotidien de l'Église universelle." Les cardinaux ont rempli cette fonction collégiale lundi, lorsqu'ils ont voté pour approuver les nouveaux candidats à la sainteté.

Les cardinaux sont choisis dans le monde entier, généralement parmi les évêques diocésains en exercice ou parmi les chefs de départements curiaux.

Que signifie le mot "cardinal" ?

On croit souvent, à tort, que le mot "cardinal" dérive de la racine grecque kardía, qui signifie "cœur" ; on remarque souvent le rouge que portent les cardinaux ainsi que l'oiseau du même nom.

En fait, le terme cardinal vient du mot latin cardo, qui signifie charnière, et fait référence au rôle central que le collège [des cardinaux] est censé jouer pour aider le pape dans la gouvernance de l'Église. Les cardinaux portent du rouge, en signe de leur volonté d'endosser le martyre pour la foi, et l’oiseau a été nommé en l'honneur des hommes d'Église, non en raison d'un lien avec sa couleur.

Il est également faux de croire que n'importe qui peut être cardinal. S'il est vrai que le collège est une création de la loi ecclésiastique, et qu'il peut donc être modifié par le pape à sa discrétion, le droit canonique exige actuellement que seuls les hommes déjà ordonnés à la prêtrise puissent être nommés cardinaux, et qu'ils doivent ensuite être nommés évêques.

Toutefois, les papes renoncent parfois à cette obligation lorsqu'ils confèrent le chapeau rouge à un prêtre déjà âgé de plus de 80 ans (ne pouvant voter lors d'un conclave) à titre honorifique

Classement

Au moment de leur nomination les cardinaux se voient attribuer l'un des trois rangs suivants par le pape : cardinal-évêque, cardinal-prêtre et cardinal-diacre. Le rang au sein du collège n'est guère plus qu'une question de préséance cérémoniale mais il est fonction de la hiérarchie et de la durée de la fonction de cardinal au sein de chaque ordre.

Les trois rangs font référence aux électeurs de l'évêque de Rome et au clergé de son propre diocèse.

Les cardinaux-évêques se sont traditionnellement vu attribuer comme titre l'un des six diocèses historiques suburbicaires[2] soumis au diocèse de Rome. Ces titres sont généralement attribués aux chefs des départements curiaux les plus élevés, comme le secrétaire d'État.

Cela ne s'applique qu'aux évêques cardinaux de l'Église latine ; les patriarches des Églises catholiques orientales conservent leur titre patriarcal oriental d'évêque cardinal dès leur nomination.

Étant donné qu'un grand nombre de cardinaux curiaux de haut rang vivent actuellement à la retraite depuis longtemps et ont dépassé l'âge de 80 ans, âge auquel ils ne peuvent plus voter lors d'un conclave, en 2018, le pape François a pris la décision inhabituelle de créer quatre nouveaux évêques cardinaux alors même que les évêques cardinaux suburbains étaient encore en vie.

Ce sont les évêques cardinaux qui élisent parmi eux le doyen du collège des cardinaux pour un mandat de cinq ans.

En plus de présider le collège, le doyen a un certain nombre de fonctions clés pour la gouvernance de l'Église après la mort d'un pape. C'est le doyen qui préside les réunions quotidiennes des cardinaux avant le conclave et qui dirige le conclave s'il n'est pas âgé de plus de 80 ans. Si l'homme élu pape n'est pas déjà évêque, c'est le cardinal doyen qui le consacre.

Les grades de prêtre et de diacre font référence au clergé du diocèse de Rome qui aidait son évêque, le pape, en le conseillant dans son rôle, de la même manière que chaque évêque a sa propre curie diocésaine.

En l'honneur de ces liens historiques, au moment de leur nomination, les prêtres et les diacres cardinaux reçoivent un titre honorifique lié à une ancienne église romaine, pour laquelle on attend d'eux qu'ils aident à collecter des fonds et qu'ils s'y intéressent tout particulièrement ; il en va de même pour les évêques cardinaux et leurs diocèses suburbains.

Les évêques diocésains en exercice sont généralement nommés prêtres cardinaux, tandis que les cardinaux nommés à la tête de départements curiaux commencent généralement comme diacres cardinaux.

La promotion dans les trois rangs cardinalices est toujours à la portée du pape. Mais, alors que le pape ne nomme des évêques cardinaux qu'à sa propre discrétion, au cours d'un consistoire ordinaire, les diacres cardinaux et les prêtres peuvent passer à des titres différents au sein de leur ordre et, s'ils ont servi dix ans comme diacre cardinal, ils peuvent choisir (avec l'approbation du pape) de passer à l'ordre des prêtres, comme cela s'est produit lundi.

Si les six cardinaux qui sont passés lundi du statut de cardinal diacre à celui de cardinal prêtre sont techniquement les cardinaux prêtres les plus récents, leur ancienneté au sein de l'ordre remonte au moment où ils ont été nommés cardinaux pour la première fois. Ainsi, par exemple, le cardinal Burke, qui a été nommé cardinal diacre en 2010, dépasse désormais le cardinal Cupich dans l'ordre de préséance, même si ce dernier a été nommé cardinal prêtre en 2018.


[1] Le pilier (référence à Samson) est un journal catholique des USA, tenu par des laïcs https://www.pillarcatholic.com/about

[2] Qui entourent Rome

Ajouter un commentaire