1er février 2018 - Le Bouffon et le Clown

Autrefois, du temps des rois, le bouffon avait la charge d’amuser les princes et, en toute impunité, de leurs ramener aux réalités du royaume et leur présenter les pensées de leurs sujets…

Ce dimanche 28 janvier 2018, lors de la table ronde clôturant le forum des mouvements sur le thème de « prendre soin de la maison commune », deux clowns étaient chargés de raviver la vigilance du public par des propos décalés et impromptus.

Des bouffonneries de ce dimanche, une a retenu mon attention :

Elle était au second degré : les intervenants de la table ronde venaient de débattre sur le thème de l’Ecologie intégrale et l'un des clown de s'exclamer : « Alors ainsi le réchauffement climatique est à l’origine de la fonte du presbyterium ».

L’évidence de cette fonte a été mise en avant en 2011 par une étude confidentielle du diocèse de Lyon avec une projection à 50 prêtres diocésains en paroisse à l’horizon 2030 (confirmée par les travaux de la CCB-Lyon en 2016).

Depuis 2011 que s’est-il passé pour anticiper un futur annoncé : un synode diocésain ? des états-généraux des baptisés ? un brainstorming des paroisses ? une expérimentation avec des prêtres itinérants en milieu rural ? une recherche autour d’assemblées dominicales animées par les laïcs ? Que nenni ! Rien ! Ah si : des grands rassemblements tournés vers les paroisses plus ou moins annuels… Comme si cela permettait de dynamiser la pratique religieuse en milieu rural, comme si cela permettait l’accès aux sacrements pour tous, tous les dimanches, comme si cela permettait aux chrétiens de construire de vraies communautés !

Alors oui, les Bouffons et les Clowns ont encore de l’avenir devant eux pour faire entendre aux puissants les réalités du monde.

Dommage que notre Eglise en ait aussi besoin !

 

Zorobabel de Lyon

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau