femme

Le bureau des plaintes est ouvert tous les jours

Zorobabel a enregistré une plainte

 

Zorobabel deviendrait-il le bureau des réclamations de l’Eglise locale ? En effet les oreilles de Zorobabel bruissent régulièrement des plaintes qui, manifestement, n’atteignent pas celles de la hiérarchie ecclésiale.

 

La dernière protestation nous provient d’une paroisse de l’est lyonnais.

Après les vérifications d’usage (Il y aussi dans l’Eglise des « fake news ») Zorobabel n’a pu résister au besoin de vous la partager.

         Figurez-vous que là-bas les femmes ne peuvent plus donner la communion.

         Figurez-vous que les filles « servantes d’autel » (en cape blanche) ne peuvent plus pénétrer dans le chœur.

         Figurez-vous que seul le prêtre est habilité à aller chercher le ciboire dans le tabernacle.

Calice
 

 

                                   Manifestement Mesdames vous êtes visées. Que faire ?

                                  Zorobabel vous propose de faire l’éducation de votre curé en lui suggérant la lecture

 

  • du dossier que le journal « La Croix » publie actuellement : « Les femmes : l’avenir de Dieu ? »[1]. On peut y lire entre autres articles :
    • L’impureté des femmes : une longue histoire (20 novembre 2019)
    • Ces femmes qui font « tourner » l’Eglise (29 novembre 2019)
    • Le féminisme religieux est-il dépassé ? (2 décembre 2019)
    • Ces théologiennes qui font bouger l’Eglise (3 décembre 2019)
    • L'article d'Hélène Bricout et Martin Klöckener de la revue liturgique " La maison Dieu" n) 294 décembre 2018 page 145-174
    • de « Redemptionis Sacramentum »(25 mars 2004) : Les filles ou les femmes peuvent être admises à ce service de l'autel, au jugement de l'évêque, dans ce cas il faut suivre les normes établis à ce sujet.

 

                                           Nous tenons bien évidement les textes référencés à votre disposition !

                                                        Et que faire quant aux laïcs interdits de ciboire ?

                     
Zorobabel pense que le cas est proche d’être désespéré et demande un long temps de réflexion pour se prononcer.

 


[1] https://www.la-croix.com/Religion/femme-religion-christianisme-judaisme-islam

[2] « Les filles ou les femmes peuvent être admises au service de l’autel », in no 47