Réaction à la rencontre du 26 juin avec P. Barbarin

Réactions en retour du C.R. de la rencontre avec P.B.

 

27 juin 2013

 

 

 

Bravo. Merci.

Et je nous souhaite de trouve ensemble l'espérance et la joie 

pour continuer à insister sur la transformation de la gouvernance, 

et sur la parité hommes-femmes, dans les diocèses.

M.L

______________________________________________

Bravo de ne pas vous décourager.

Merci de monter au front !

Je vous soutiens dans la mesure de mes possibilités car je suis encore en activité professionnelle.

T.G.

_______________________________________________

Excusez - moi, je reprends votre texte; "Catéchumènes" Qui sont ces catéchumènes? Pour le P. Barbarin, pour nous tous;
Super d'avoir des catéchumènes mais il faut les convaincre car le chiffre ne dit rien ou pas grand-chose. Je crois que François , notre pape va beaucoup plus loin, il parle de ceux qui qui sont en marge, il parle de ceux qui n'ont pas d'approche ! il parle de ceux qui attendent!
Et il fait appel à tous les laïcs, il n'y a pas d'autres choix.   Merci

C.G.

_______________________________________________

Merci de ce compte-rendu bref de votre rencontre avec Philippe Barbarin qui
confirme ses positions réservées sur l'initiative de chrétiens ordinaires et son
souci de la visibilité de l'église dans 'ses' oeuvres.
Je fais partie de 'vieux prêtres' qui n'attendent plus grand chose d'une telle
perspective pastorale.
Bonnes vacances estivales
C.B.

________________________________________________

Merci pour vos initiatives et informations.

J-P.F

_________________________________________________

Merci de ce compte-rendu qui n'est pas totalement décourageant.
Amitiés
H.P.

__________________________________________________

Merci beaucoup pour toutes ces infos intéressantes.

J'avais lu une intervention de Mrg Barbarin sur les femmes qui m'avait tout bonnement horrifiée ... je ne l'ai pas gardée, me disant que peut-être, ce n'était pas de lui ...

La teneur était du genre : "il ne faut pas donner quelques espoirs aux petites filles (par ex. pour servir la messe), car les pauvres ensuite seraient déçues et ce n'est pas gentil (entendez "chrétien") de décevoir !!!" .

Bref, absence totale de questionnement sur le fond, abence totale de reconnaissance VRAIE de la femme.

Bon courage

M.S.

__________________________________________________

Nous sommes quelques uns dans l'Ain à penser que le dialogue avec des structures de  pouvoir revient à perdre son temps. Nous en avons fait ladouloureuse épreuve et nous ne voulons plus poursuivre. Constituons des cellules de base d'abord , on verra lasuite  à donner.   Amitiés.

R.C.

__________________________________________________

Pour une petite ouverture, c'est une toute petite ouverture! un trou de souris !.. On ne
pouvait guère s'attendre à mieux ...Mais pour le coup, faisons notre boulot de souris en
grignotant petit à petit ce "pouvoir" matchiste, institutionnel qui bouffe sans raison
valable la dignité des baptisés...Il n'y en a plus pour longtemps...Avec mes amitiés
M.t.

____________________________________________________

Merci pour ce rapport de la rencontre avec le Cardinal Barbarin.

J'ai bien saisi ses réticences qui ne m'étonne pas dutout...concernant le co-responsabilité et la place des laïcs dans l'Eglise.

Il ne souhaite pas donner plus de places aux femmes, c'est évident!

J'espère que le travail avec le catéchuménat ne sera pas "qu'un os à ronger" pour des laics actifs et qui voudraient être "acteurs" de la Communauté ...!Cordialement

J.P.

__________________________________________________

merci pour ce C.R. , c'est un"petit "début 

bonne semaine

D .R.

__________________________________________________

Merci de ce  CR. Bravo. Et je ne suis pas étonnée du contenu... 

Bonne continuation

E.M-R

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 27/06/2013