Commentaires associés aux signatures de l'Appel

Messages associés aux signatures de l’Appel

pas de message particulier à part dire que je suis assez déçue par beaucoup de choses dans l'Eglise, et je me sens plutôt mal à l'aise, d'autre part je ne fais pas grand chose pour m'y sentir mieux, car je me sens un peu trop isolée! C'est sûrement un peu aussi de ma faute , mais je ne suis plus toute jeune, ( bientôt 80 ans). Alors je pioche un peu ce qui me plait au milieu de ce que je trouve! Et je garde confiance!

JR

 

Le ton et les items de la lettre me conforte dans ma recherche pour une pérennité du message évangélique. Merci pour cette initiative

F.M.

 

active à la CCBF marseille, jen suis la prinsipale représentante faute de combattants. Tout en sentant bien des interrogations sur l'évolution de notre église,, le désir de s'impliquer et d'agir pour en inverser en partie le cours ne motive pas la plupart des catholiques surchargés de taches dès qu' ils sont actifs dans l'église.Bravo pour ce que réalise Lyon qui en plus arrive à regrouper des senssibilités différentes pour tavailler ensamble. j'attends beaucoup de la réunion de septembre et serai très contente de vous y retrouver. Merci pour ses anlyses qui font écho à bien des choses à marseille. A bientôt

S.M.

 

Avec le pape François, que l'Eglise retrouve le chemin de sa mission: apporter l'évangile à tout homme! et se redécouvrir pauvre avec le Christ

F.P.

 

Je prends conscience maintenant avec l’Évêque que je rencontre dans le diocèse de ma résidence secondaire du très faible pouvoir qu'il a vis-à-vis des prêtres de son diocèse. Cet Évêque est proche des thèmes développés par la CCBF à titre personnel, mais il a énormément de mal à faire bouger les habitudes. Il est ouvert et j'essaie de l'aider, mais suis face à une forme "d'omerta". J'aimerais avoir l'avis d'autres membres de la CCBF.

C.R.

 

Quelle régression actuellement dans ma paroisse : je suis revenu au temps de ma première communion

J.R.

 

Il me semble que la pratique actuelle des chrétiens (catholiques) soient moins intérieure qu'extérieure... Le paraître (vestimentaire, posture, attitude...) semble plus important que le vécu en Jésus.Je n'ai pas la même lecture de l’Évangile... A chaque page, je lis un regard, une parole, un acte vers mon prochain... nulle part, je vois des simagrées ou autres décorum tellement loin de la simplicité de Jésus... bref, je suis un peu perdue dans la nouvelle tournure que prend l’Église avec la venue des communautés dans nos paroisses...

C.R.

 

Suis heureux de voir que notre Eglise peut s'ouvrir aux messages de l'Evangile.

Y.P.

 

je signe aussi des 4 mains !

F.B.

 

Ne laissons pas le sectarisme gangrainer et fermer notre Eglise. Srutons les signes des temps à la lumière de l'Evangile

J-M.C.

 

Actuellement la formation des prêtres semble assez peu ouverte sur l'accueil des problèmes cruciaux de notre société : nous ne pouvons que le regretter et nous souhaitons un réel changement. Nous demandons aussi un changement concernant la place des femmes dans l'Eglise afin qu'elles assument davantage de responsabilités et parviennent au diaconat.

G.

 

Il est venu pour l'humanité toute entière, soyons de ceux qui préparent le chemin pour son retour.

R.C.

 

Cette pétition pourrait elle être relayée ds la croix, la vie???

D.N-M.

 

Il y a urgence ! Nous demandons que nos jeunes soient davantage en situation de responsabilité dans notre Eglise.

M.T.

 

Nous agissons dans le même esprit et sommes en litige avec notre évêque, suite au renvoi de notre prêtre modérateur Marcel Schlever Paroisse Ch de Foucauld . M.F.

belle initiative.

C.B.

 

Il me parait urgent d'interpeller les évêques sur la question des ministères, il n'y avait pas de prêtres avant la fin du 2ème sciècle, comment sortir du clivage clerc/laics ?

A .E.

 

Je suis divorcée et la nouvelle charte entre l'Eglise et l'enseignement catholique est une pierre de plus jetée à la face des divorcés!

F.G.

 

Favorable à cette pétition même si sur certains points rares je ne suis pas totalement d'accord.

L.F.