Un congrès pour valoriser le rôle des femmes dans l’Église

Organisé par la Congrégation pour la doctrine de la foi

Un « Symposium sur le rôle des femmes dans l’Église », organisé par la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), s’est ouvert ce 26 septembre 2016 à Rome. Une initiative du pape François pour valoriser la place de la femme, a expliqué Mgr Luis Francisco Ladaria Ferrer, secrétaire du dicastère, sur Radio Vatican.

L’événement se déroule jusqu’au 28 septembre à l’Institut d’études supérieures sur la femme (Issd) de l’Université pontificale Regina Apostolorum.

Mgr Ladaria Ferrer, qui a été reçu par le pape ce matin, a précisé que ce symposium était « une initiative du Saint-Père », qui a plaidé à plusieurs reprises pour que « le rôle des femmes soit toujours plus mis en valeur » dans l’Eglise.

Durant ce congrès, a souligné le secrétaire de la CDF, les interventions seront données « en très grande majorité par des femmes ». Les thèmes principaux seront « les fondements théologiques de la vocation de la femme dans la vie de l’Église, la femme dans l’Écriture, la femme dans l’histoire de l’Église ». Mais aussi « la révolution culturelle » actuelle, « la perspective philosophique et théologique de la différence sexuelle, la présence féminine dans les contextes institutionnels de l’Église ».

En d’autres termes, a ajouté Mgr Ladaria Ferrer, il s’agira pour les participants de se pencher sur la façon dont la femme « a été valorisée ou non dans l’histoire (…) pour arriver aux défis du présent », grâce à une réflexion théologique féminine. Le secrétaire a fait remarquer à ce propos que les femmes étaient présentes aujourd’hui dans toutes les facultés de théologie : « il y a cinquante ans, cela ne se produisait pas… Certes, dans d’autres domaines, les femmes ont toujours été très présentes. Je pense au monde de la santé, au monde de l’éducation (…). Mais maintenant, elles sont aussi présentes dans ce lieu de la réflexion théologique ».

Si dans l’Église catholique, « le ministère ordonné est réservé aux hommes », il faut mettre en valeur le rôle de la femme, a insisté Mgr Ladaria Ferrer. Pour encourager ce rôle, il a préconisé « des initiatives pastorales et un peu d’imagination. (…) La présence de la femme peut être décisive ».

Le secrétaire de la CDF est à la tête de la Commission d’étude sur le diaconat féminin instituée par le pape François le 2 août dernier. La commission a été demandée au pape par les participantes à l’assemblée plénière des supérieures générales le 12 mai. « Il y a quelques publications sur le diaconat dans l’Église, mais on ne sait pas clairement comment cela se passait, avait souligné le pape devant elles. (…) Une commission me semble utile pour bien clarifier cela, surtout concernant les premiers temps de l’Église ».

 

Zenith - ROME

Date de dernière mise à jour : 16/10/2016