Chronique "Nihil obstat" de Zorobabel de Lyon

Le porche de l’église, ultime périphérie… ! 

 

 

 

Le 1er février 2018, dans le diocèse de Grenoble, les funérailles sont « relocalisées » dans les églises (voir le dossier) ; exit les célébrations en funérarium ou crématorium… L’évêque du lieu, sans concertation avec les membres de l’équipe funérailles concernée, a décidé de retirer toute autorisation de célébration catholique en dehors des églises, pour permettre de « replacer la paroisse et la communauté chrétienne au centre de la pastorale des funérailles, dans un souci d’évangélisation ».

 

Dommage que ce pasteur ne soit pas sur le terrain tous les jours ! Il constaterait alors que c’est précisément parce qu’on est hors paroisse et hors église qu’il est possible de rencontrer une population blessée par l’Eglise, de dialoguer avec des hommes et des femmes en souffrance qui ne veulent plus entendre parler de ‘’curé’’.

Les préparations et les cérémonies dans les centres funéraires publics sont des périphéries permettant à des chrétiens de parler du Dieu qui pardonne et accueille sans restriction à des personnes qui ne franchiront jamais le porche d’une église pour des tas de raisons.

 

Mais l’évêque se rassure en limitant son champ pastoral à une structure bien bordée, aux rites normés et à une approche plus ou moins standardisée plutôt que de permettre un dialogue en vérité dans un lieu ‘’neutre’’ dans lequel la dimension religieuse et spirituelle des funérailles viendra… ou ne viendra pas !

 

L’évêque affirme aussi que « L’Église ne peut pas dépendre d’un organisme à but lucratif pour assurer un service pastoral ».

Mais suis-je bête… ! Il y a de l’argent en jeu ! Pour l’organisation des célébrations, ce qui n’ira pas dans les comptes d’un ‘’organisme à but lucratif ’’ tombera dans l’escarcelle des paroisses … CQFD !

 

Une fois encore, voilà un évêque qui prend une décision sans concertation avec les baptisés qui font le boulot ! Ainsi va l’Eglise !

Lyon, 12 février 2018 

Zorobabel de Lyon

 

Pour retrouver l'ensemble des chroniques "Nihil obstat" de Zorobabel de Lyon cliquer ici

Date de dernière mise à jour : 13/02/2018