Après la rencontre de P. Barbarin avec le pape : plusieurs options - La Croix 18/03/2019

Après la rencontre de fin février au Vatican sur la protection des mineurs, et son insistance sur la reddition de comptes des évêques, la logique voudrait que le pape accepte la démission du cardinal

.../...

François n’aime rien moins qu’on lui force la main. Or, accepter la démission de l’archevêque de Lyon signifierait que François agit sous la contrainte de la justice française qui vient de condamner le cardinal en première instance. Et ce, même si le cardinal Barbarin a pris soin de bien dissocier sa démission, pour le bien d’un diocèse qu’il ne se sent plus en état de gouverner, et sa récente condamnation.

.../...

Une troisième solution s’offrirait alors au pape : nommer un administrateur apostolique sede plena à la tête du diocèse de Lyon. Le cardinal Barbarin en resterait ainsi l’archevêque en titre, au moins jusqu’au procès en appel, tout en étant déchargé de sa gestion effective

.../...

Lire l'article de La Croix cliquer ici

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/03/2019