Message du conseil permanent de la CEF 12/03/2019

GRANDIR DANS LA VÉRITÉ, GRANDIR DANS L’ESPÉRANCE

Carême: l’Église de France veut être porteuse d’espérance

Dans leur message de Carême, les évêques de France reviennent sur le dossier des abus. Ils expriment une nouvelle fois leur douleur et appellent à poursuivre la mission de porteurs d’espérance.

Xavier Sartre – Cité du Vatican

La douleur causée par les récents scandales qui ont éclaboussé l’Église, en France comme à l’étranger, sont au cœur du message de Carême que la conférence des évêques de France a rendu public ce mercredi 12 mars. Les membres du conseil permanent reconnaissent être «très affectés et troublés par les révélations faites»«Ces comportements immoraux nous scandalisent et atteignent notre confiance dans l’Église, dans ceux et celles qui pourtant ont consacré leur vie à Dieu» poursuivent-ils.

Ils rendent hommage également aux victimes qui ont eu le courage de parler et de témoigner. «Grâce à leur témoignage, une profonde prise de conscience s’est réalisée. Une grande opération-vérité s’est ouverte. Dans notre foi, la parole du Christ “La vérité vous rendra libres” (Jn 8,32) est à l’œuvre». Le conseil permanent de la CEF reconnaît que «c’est douloureux car le mal est profond. Avec le Pape François, nous disons qu’il s’agit d’abus de pouvoir, de conscience et d’abus sexuels», se faisant ainsi l’écho de la grande réunion qui a eu lieu fin février au Vatican sur ce sujet.

Poursuivre le travail d’écoute

Les évêques rappellent que la fête de l’appel des catéchumènes, le premier dimanche de carême, a fait vivre la fécondité de l’Église. Ces nouveaux venus ont été accueillis par «de nombreux prêtres, des diacres, des consacrés, des fidèles laïcs leur ont donné le meilleur d’eux-mêmes, c’est-à-dire la Parole de Dieu, le témoignage sur Jésus, la vie en communauté, le souci des petits et des pauvres et encore la manière de trouver Dieu dans la prière du cœur et dans l’assemblée chrétienne !».

Dans le sillage de Pâques, le conseil permanent de la CEF exhorte à poursuivre la mission de porteurs d’espérance. «Nous allons continuer notre effort de conversion dans les domaines où certains ont péché. Nous allons poursuivre notre écoute des personnes victimes et travailler avec elles. Nous aurons besoin de chacun pour être des acteurs de vérité, pour apporter ses compétences pour rendre notre Église plus sainte dans la vie de tous ses membres et dans sa manière de vivre» affirment-ils.

 

Lire la déclaration : 2019 03 12 declaration du conseil permanent grandir v22019 03 12 declaration du conseil permanent grandir v2

Vu du Vatican : Careme l eglise de france veut etre porteuse d esperance print vatican news 10 mars 2019Careme l eglise de france veut etre porteuse d esperance print vatican news 10 mars 2019

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/03/2019