Abus sexuels: face à la crise qui frappe l'Église, des catholiques se mobilisent

La foi chevillée au corps malgré la multiplication des scandales qui entament souvent leur confiance en l'institution ecclésiale, des fidèles français agissent dans l'espoir d'un «renouveau» de l'Égli

Lire l'article sur le site du Figaro : Cliquer ici 

Le cardinal Barbarin, les accusations contre le nonce apostolique en France, les religieuses abusées, le cardinal Pell... Face à la multiplication des scandales d'abus sexuels dans l'Église, certains fidèles ont décidé de réagir. Comme la demi-douzaine de Lyonnais, hommes et femmes, trentenaires et quadragénaires, célibataires, mariés et divorcés, qui ont fondé fin 2018 Que la lumière soit. Déterminé à «ouvrir un espace de dialogue et de mobilisation», ce collectif lutte «pour que grandisse au sein de l'Église une culture de vérité». Le fait que ce groupe se soit créé dans le diocèse de Lyon, en première ligne dans la crise actuelle, n'est pas anodin. «Là où le péché abonde, la grâce surabonde», glisse Louis Pradel, fondateur de Que la lumière soit.

Ajouter un commentaire